Dates à ne pas manquer
en 2017...

• Assemblée syndicale de CSIR PYREMED :
jeudi 23 février

• Conférence Régionale
les 5 et 6 décembre

 

 

Les Congrès d'UDs

• UD 82 :
13, 14, 15 juin

• UD 09 :
9 et 10 novembre

• UD 12 :
9 et 10 novembre

 

 

Les Comités Régionaux...

Jeudi 23 février
Jeudi 30 mars
Jeudi 27 avril
Jeudi 1 juin
Jeudi 29 juin
Jeudi 28 septembre
Jeudi 26 ocotbre
Jeudi 30 novembre
Jeudi 14 décembre

 

Formations IRT

programmeIRT
téléchargez le programme

 

Conférence Régionale
sur les ULs

Cliquez pour accèder au dossier
Retrouvez les documents de la conférence
ainsi que les photos en cliquant sur l'image
ci-dessus.

 

 

 

NVO

Actualité

 

Les salariés confirment la CGT comme premier syndicat des TPE

TPE2016

Les résultats des élections de représentativité dans les Très Petites Entreprises confirment la CGT comme première organisation syndicale au plan national, avec 25,12% des suffrages.
Les salariés qui se sont exprimés ont choisi de légitimer le syndicalisme CGT, qui propose, conteste, revendique, lutte et négocie ! La CGT sort confortée de cette élection et remercie les électeurs.
Cette satisfaction des résultats ne peut gommer l’amateurisme dont ont fait preuve le gouvernement et les services du Ministère du Travail tout au long du processus électoral.
Ils portent notamment la responsabilité du faible taux de participation des salariés à l’élection.
Alors que 4,6 millions de salariés étaient concernés par l’élection, aucune communication digne de ce nom dans les médias n’aura été organisée afin d’informer, sensibiliser et favoriser leur expression.
La CGT dénonce le gouvernement et ses services qui auront jalonné d’embuches l’élection des salariés des TPE comme par exemple le report des élections pendant les fêtes de fin d’année.
Le choix de permettre la participation de listes syndicales pourtant dans l’incapacité de représenter les salariés dans les commissions paritaires qui vont se mettre en place démontre que loin de l’affichage, la prise en compte de l’expression des salariés des TPE sur leurs besoins, leurs revendications n’intéressent que peu le gouvernement !
Les salariés ont amené la meilleure des réponses, celle de placer en tête et loin devant la CGT avec un résultat de 25,12% devant la CFDT à 15,44%.
Ces résultats confèrent de grandes responsabilités à la CGT, qui, forte de ce résultat, réaffirme son engagement auprès des salariés des TPE pour, avec eux, exiger des avancées réelles en matière sociale.
La CGT mesure les efforts de déploiement à réaliser pour mieux représenter les salariés des TPE, leur donner plus de place encore dans le syndicalisme CGT, le syndicalisme de tous les salariés

Vendredi 3 février 2017

Téléchargez le tableau comparatif des élections 2012 et 2016 sur le périmètre occitanie

 

 

Lundi 20 février 2017
Conférence à l'occasion du lancement du Défi 8.7

"Le travail des enfants et le travail forcé en Occitanie, en France et dans le monde : nous sommes tous concernés, nous pouvons tous agir."

Téléchargez l'invitation
Téléchargez la brochure RHSF

 

 

IRT2017

Programme
formation IRT 2017

téléchargez le programme

 

 

 

 

 


 

 

 

Seguy« Il ne suffit pas
de s’indigner,
il faut s’engager.
 »

 


Secrétaire général de la CGT de 1967 à 1982,
Georges SEGUY nous a quittés le samedi 13 août 2016, à l’âge de 89 ans. C’est une énorme tristesse pour nous tous.

Tu as inspiré des générations de militants dans leurs parcours, leurs réflexions, et les as aidés à grandir. Cela continuera car, tout au long de ta vie,
tu t’es montré combattant, résistant, militant et surtout exemplaire !

Tu as été un grand Secrétaire général de la CGT et incarné un syndicalisme CGT offensif, combatif, toujours à l’écoute des salariés, des travailleurs.
Pour ma part, je ne t’ai pas connu, juste croisé à de très peu nombreuses occasions, comme lors du débat sur « les 40 ans de mai 1968 », à Montreuil, en 2008, ou encore lors du 50ème Congrès Confédéral à Toulouse, ta ville, en mars 2013.

A cette occasion, une esplanade à ton nom, au pied de la salle Jean Mermoz, avait été inaugurée devant les congressistes, ainsi qu’une plaque, célébrant le congrès de la réunification de 1936, avait été dévoilée à l'intérieur de la salle Jean Mermoz.

Je me souviens des quelques mots que tu avais alors prononcés, dans un silence vibrant ! Je te cite : « Jamais il ne m’est arrivé de rester sans paroles, alors, je vais vous dire quelques mots sur ma vie. »
Tu nous avais raconté ton enfance à Toulouse, ta jeunesse, ta résistance, l’enfer des camps, la lutte, la CGT et tout ce que le syndicalisme t’avait appris et apporté. Tu avais insisté sur trois mots lourds de sens, qui nous aident à tenir bon dans cette société qui tangue de temps en temps, « Liberté, Indépendance et démocratie ! » et qui nous éclairent comme le fait un phare qui ramène les bateaux à bon port.
Et puis, tu avais ajouté, avant de conclure dans une grande ovation et une grande émotion, « Il ne suffit pas de s’indigner, il faut s’engager. »

Sois assuré, cher Georges, que nous mettrons tout en œuvre (à notre niveau) pour continuer sur la route que tu as tracée, en combattant toute loi hostile et régressive à l’encontre des salariés.

En mon nom, et au nom de tous les camarades du Comité régional CGT Midi-Pyrénées, j’adresse mes plus fraternelles et affectueuses condoléances à ta famille et à tes proches.


Lionel PASTRE
Secrétaire régional CGT Midi-Pyrénées
Toulouse, le lundi 15 aout 2016

 

Vous trouverez ci-dessous, le communiqué de la Confédération, celui de l’IHS, dont il fut le fondateur et était encore Président d’honneur ainsi que les extraits de certaines de ses interventions parues dans Repères lors d'initiatives de l'IRHS Midi-Pyrénées.
• Communiqué de la Confédération
• Communiqué de l'IHS
• Repères n°4 - décembre 2006
• Repères n° 11 - octobre 2008